ARTISTE

PIERRE FISHER

Diplômé de la Villa Arson à Nice, Pierre Fisher développe très tôt un travail polymorphe dans lequel on peut distinguer trois familles : d’abord, des objets produits « sérendipitemment » (trouvailles heureuses, découvertes inattendues, flirts entre matériaux,...) ; puis des projets liés à la curiosité pour les détails et les mystères locaux (objets fabriqués, bricolés par leurs propriétaires, légendes, fascination pour un univers pop-comics décalé...), enfin, des sculptures qui se présentent comme des déclinaisons industrielles à partir d’un matériau de base : le bois.

 

Bricolages insolites et artifices bricolés brouillent les pistes. Aucune velléité minimaliste, aucun culte du fini, juste du brut, du flirt, du test, du bricolage, à l’infini. Une réintroduction de l’artisanat, de l’échelle humaine, à la fin de la chaine industrielle. 

deretour.jpg
evasion
DSC_0577
DSC_0045
1/1