PORTRAIT

ELODIE BARBOSA

Etudiante à Studio Mode à Paris, elle est passée par les bancs du Lycée Myriam et en garde un très bon souvenir. Elle nous raconte et nous explique le métier de modéliste.

As-tu toujours eu en tête de travailler dans la mode ?

Non pas du tout, je voulais être décoratrice d’intérieur mais je n’avais pas le niveau. Après la troisième je me suis dirigée vers un CAP Métier de la Mode et du Vêtement au Lycée Myriam. Je n'avais jamais tenu une aiguille de ma vie ! Je ne savais absolument pas coudre ! Il s'agissait de découvrir un métier. Choisir une filière après le collège pour apprendre un métier se fait rarement par vocation. Heureusement, j’ai eu des professeurs extraordinaires qui m'ont fait tout de suite apprécier le métier . Je me suis rapidement sentie à l'aise dans cet univers et j'ai poursuivi mes études.

Quel genre d’élève es-tu au Lycée Myriam ?

J’ai été plutôt bonne élève, je me suis investie pleinement dès le CAP et jusqu’au BTS. Mes meilleurs souvenirs dans l’établissement sont les défilés de fin d’année : montrer nos créations à nos proches et aux autres élèves est une satisfaction et une fierté.

Quel est ton parcours ? Ton expérience professionnelle ?

Après un BAC Pro Métiers de la Mode et du Vêtement, j'ai fait une mise à niveau d’arts appliqués au Lycée des Arènes afin d'intégrer le BTS Métiers de la Mode et du Vêtement du Lycée Myriam. J’ai aussi fait beaucoup de stages que ce soit dans la retouche rapide chez Ourlet Express ou Griffe du chat ou la retouche de luxe pour la boutique Soulery, dans la conception-création chez Corleone. J'ai également été modèliste stagiaire pour la marque Fillipine Lahoya et assistante styliste et de production chez Fraîche Mademoiselle Paris.

Cette année, j'ai intégré la troisième année Bachelor Design de Mode à L'Ecole Studio Mode à Paris, un établissement très réputé. Il me parait incontournable d'avoir une expérience à Paris, capitale de la mode et de la haute-couture. Tout se passe ici ! Poursuivre mes études dans une grande école est l'opportunité de constituer et développer mon réseau professionnel. L'école que j'ai choisi propose des cours en design textile et s'intéresse particulièrement à la technologie textile. Ce qui est un plus pour moi qui souhaites être modéliste.

Quelles sont les qualités humaines et techniques nécessaires pour exercer la profession de modéliste ?

Maître d’œuvre de la réalisation du vêtement, le modéliste donne vie au dessin du styliste. À partir du croquis, il fait une recherche de volume sur mannequin ou en coupe à plat. Suite à ce travail, il établit un patron du vêtement qui servira de base pour le prototype et la fabrication en série. Pour exercer cette profession il faut impérativement être passionner. Pour moi, il est indispensable d’aimer le métier pour réaliser convenablement le travail. Ce métier exige aussi de la patience et un savoir-faire technique.

Considéres-tu que la mode soit un art ? Pourquoi ?

Pour moi la mode est un art oui, dans toutes mes créations j’essaie de créer quelque chose d’original (comme une sorte d'oeuvre) qui ne soit pas identique à ce que nous pouvons voir dans la rue. La mode permet à chacun de se libérer et s'exprimer.

Quelle est ton ambition professionnelle ?

As-tu des projets qui te tiennent particulièrement à cœur ?

J’espère qu’à la suite de cette troisième année de bachelor mode, mon stage de fin d’année se concrétisera en CDI ou autre contrat qui me permettra de vraiment débuter dans ma vie professionnelle en tant que modéliste. J’espère de tout coeur trouver un stage dans une maison de haute couture, et améliorer mon savoir-faire, grandir auprès de personnes qui aiment autant ce métier que je peux l’apprécier.

Lycée professionnel et technologique privé Myriam

9 et 20 rue Mage 31000 Toulouse

05 61 14 71 47

© 2019 by Cendrine Krempp. Proudly created with Wix.com